Rosier et maladie : quels sont les meilleurs traitements ?

les meilleurs traitements

Les rosiers sont certainement les plus belles plantes et faciles à cultiver qui soient, mais ils sont également les plus sensibles aux maladies et aux parasites comme le hanneton. Même si ces maladies sont faciles à attraper, elles ne sont cependant pas insurmontables. Avec quelques soins réguliers et souvent naturels, les maladies et les parasites seront rapidement éradiqués.

La coccinelle pour une prévention naturelle

Nombreux sont les parasites qui viennent perturber le bon développement et la floraison des rosiers, il s’agit des pucerons. Qu’il s’agisse de hanneton ou autres bestioles qui apportent des maladies chez vos rosiers, les solutions naturelles pour en venir à bout existent.

La coccinelle par exemple est l’un des meilleurs moyens pour se débarrasser des pucerons. En effet, cet insecte participe naturellement à l’élimination de pucerons puisqu’il se nourrit de ses larves. Pour utiliser une méthode 100 % bio afin d’éliminer ces parasites, c’est le moyen le plus efficace.

Éliminer les pucerons des rosiers

Le purin d’orties ou de fougères peut également être une excellente façon pour lutter contre les pucerons. D’ailleurs, il est de plus en plus utilisé par les professionnels de l’espace vert afin de lutter naturellement contre les hannetons et les autres parasites.

À défaut, vous pouvez aussi utiliser l’eau savonneuse à base de savon noir ou de savon de Marseille. Vous devrez le fondre dans l’eau et vaporisez le mélange sur la plante. Pour la question de l’insecticide, son utilisation n’est pas obligatoire si vous voulez garder une plantation saine et équilibrée. Le recours à l’insecticide peut cependant être envisagé en cas de parasites résistants.

Lutter contre la rouille du rosier

Il s’agit en fait d’un champignon qui est très courant chez les rosiers. Contrairement aux hannetons ou aux parasites, la rouille se manifeste par l’apparition de pustules orange ou rouille sous les feuilles. Ces pustules engendrent par la suite de petites auréoles jaune ou rouge ou brunâtres sous la feuille. Dès l’apparition de ces symptômes, il est impératif d’enlever toutes les feuilles atteintes. Ceci pour éviter que la maladie se répande sur tous vos rosiers.

Par ailleurs, il faudra également bruler ces feuilles atteintes. Faites attention à ne pas les toucher, car elles peuvent être porteuses de maladies.

Vous pouvez également utiliser des fongicides afin de les éliminer de vos plantes. Il est aussi important de noter que ces fongicides peuvent être utilisés à usage préventif ou curatif. Pour éviter que la rouille revienne, faites en sorte de bien tailler vos rosiers afin de laisser au feuillage de l’espace pour respirer.